Les jeudi(s) des Fabriques et sorties de résidence

LES PROCHAINS JEUDI(S) DES FABRIQUES & SORTIES DE RESIDENCE
  

Les Jeudis et sorties de Fabriques sont des moments privilégiés pour vous permettre de rencontrer et de voir les artistes qui travaillent, répètent et finalisent leurs créations artistiques aux Fabriques.
C'est aussi l'occasion pour les artistes de montrer leur travail, d'avoir un premier regard du public et de présenter leur travail aux professionnels. 

Théâtre, musique, danse... il y en a pour tous les goûts : l'éclectisme et la découverte sont toujours au rendez-vous ! 

Ci-dessous, vous trouverez toutes les ouvertures publiques à venir. 

  

  

MARS

  

  

Jeudi 21 mars 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay
30 place Jean Macé, Nantes

  

LABOTANIQUE

Au carrefour du rap et de la chanson, le duo LABOTANIQUE nous emmène vers des contrées luxuriantes : les racines du hip-hop se mêlent à la chaleur des synthétiseurs et à la parole qui interpelle. Qu’elle soit rappée, slamée ou chantée, ce sont les frontières qu’elle souhaite abolir. Ainsi, ne soyez pas surpris d’y croiser Gaël Faye, Odezenne, MNDSGN ou encore Feu! Chatterton…
Avec leur opus précédent, « L’aventure des plantes », LABOTANIQUE nous faisait voyager au milieu de l’Amazonie, dans les salles de concerts du vieux continent et jusqu’aux limites du cosmos… Aujourd’hui le duo a choisi de revenir à Nantes, son port d’attache: coordonnées 47°13’N ; 1°33’O ! 

C’est ici, au dessus du «47e Parallèle» que l’odyssée se poursuit. Véritable cartographie d’une ville en mouvement, ce nouvel opus, arrangé et mixé par Raphaël d’Hervez (Futur Records), nous invite à reconquérir notre quotidien et à questionner le rythme effréné de nos vies… Une plongée dans la canopée de béton, à découvrir sur la scène de l'ancien Olympic ! 

LABOTANIQUE 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 28 mars 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay
30 place Jean Macé, Nantes

  

MÉLISSA LERAY

Pas comme ça

Pas comme ça parle d’une femme qui un jour retrouve la mémoire. Dès lors, des années auprès d’un homme maltraitant ressurgissent. Tout est là, la douleur, l’incompréhension et l’envie d’expulser tous les traumatismes. Par le récit de son histoire, elle espère alors combattre les souvenirs de son passé. 

Avec ce projet, Mélissa Leray prend la parole pour dénoncer les violences conjugales psychologiques, qui peinent encore à être dénoncées et exprimées. En mettant en scène 3 personnages au plateau - elle, lui et l’ex - elle lève le voile sur les mécanismes de cette violence, comment elle s’installe, comment elle grandit et comment on s’en échappe pour mieux se reconstruire... 

Une création choc et engagée, à découvrir lors d’un Jeudi de la Fabrique. 

Texte et mise en scène : Mélissa Leray
Dramaturgie : Hélène Vienne
Interprétation : Fleur Monharoul, Maxime Devige, Yannick Hachet
Création lumière : Clara Robert / Costumes : Élise Leliard 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Jeudi 28 mars 19h30
Fabrique Bellevue-Chantenay
30 place Jean Macé, Nantes

  

GASPARD LEGENDRE

Beginning

« Qui sait en quoi consiste la vraie solitude, non pas ce que l’on désigne banalement par ce mot, mais la solitude avec toutes ses terreurs ? Pour le déshérité même, la solitude porte un masque ; le plus misérable des réprouvés chérit quelque souvenir ou quelque illusion. »
Joseph Conrad, Sous les yeux de l’Occident (1911) 

Perdus dans l’aube morne de leur quarantaine, les personnages de Beginning pourraient s’aimer. Ils se désirent et se racontent. Peut-être un peu trop. Peut-être mal. Peut-être pour toujours. On assiste à cet instant de seuil entre deux êtres où tout est ouvert mais si fragile qu’on en frissonne. La langue de David Eldridge sculpte les silences, les maladresses tendres et les incompréhensions réciproques pour faire tenir la pièce en équilibre sur le fil fragile du désir. 

Gaspard Legendre
D’après Beginning de David Eldridge
Adaptation et mise en scène : Gaspard Legendre
Dramaturgie : Estelle Baudou
Interprétation : Caroline Aïn et Aurélien Mallard

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

AVRIL

  

Jeudi 4 avril 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay
30 place Jean Macé, Nantes

  

JÉRÔME BRETHOMÉ

Penser/Panser l'amour

Dans Penser/Penser l’amour, Jérôme Brethomé s’inspire des mots d’Alain Badiou afin d’interroger le monde, la société, par le prisme de l’amour. Dans une démarche émotionnelle, militante et engagée, Penser/Panser l’amour est une réflexion philosophique « à ciel ouvert », partagée en direct avec le public, sur un sujet universel où tout le monde se retrouve : l’amour. 

Jérôme Brethomé partagera des extraits de ce solo lors d’un Jeudi de la Fabrique. 

Conception, mise en scène et interprétation : Jérôme Brethomé
Aide à la direction d'acteur et au choix des textes : Cécile Braud
Conseil artistique : Nolwenn Le Tallec
Confection des costumes : Pascale Bereni
Visuels, aide à la scénographie et aide technique : Frédéric Bergue  

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

  

Jeudi 25 avril 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay
30 place Jean Macé, Nantes

  

KÉVIN MARTOS

Vie commune

« Vie Commune est une manière de rendre beauté à celle qui est présente, et absente, dans ma vie. C'est peut-être par le théâtre que je réussis à me taire le plus pour donner une adaptation de moi même. C'est ainsi que je me rends conscient des choses que j'ai pu vivre (que je vis toujours) pour apprendre à faire avec. Mon corps de performeur et de metteur en scène saisi au quotidien des mots, des gestes et des états d'âmes qui se déposent pour toujours. Ces dépôts sont agités lorsque je travaille, ils participent aux modifications de ma sensibilité. C'est pour ça que je ne me lasse pas de faire évoluer toutes mes propositions scénique. 

Il y a deux genres littéraire que je mêle pour cette étape de Vie commune, de la poésie et du théâtre. Mon projet serait d'ajouter à ces deux parts le genre récit pour entrelacer les genres et faire glisser la bouche des interprètes de manière différente pour ces trois parties. Parce que nous nous abordons différemment lorsque l'intime de la poésie nous questionne, que lorsque nous utilisons les histoires pour nous dire les fulgurances. C'est peut-être de ça dont il s'agit, comment s'y prendre pour vivre ensemble ? » 

En résidence à la Fabrique, Kévin Martos présentera une étape de travail de sa création 

D'après le texte Vie commune de Stéphane Bouquet (Éditions Champs Vallon, 2016) 

Mise en scène : Kévin Martos
Jeu : Kévin Martos, Ludivine Anberrée, Bertrand Ducher
Musique : Romain Lallement
Régie : Marion Denier
Chorégraphie : Layal Younesse
Sérigraphie costume : Jérôme Chardon Sérigraphie 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

____________________________________________________________________ 

Retrouvez les anciens jeudi(s) des fabriques ici. 

Logo Nantes