Les jeudi(s) des Fabriques et sorties de résidence

LES PROCHAINS JEUDI(S) DES FABRIQUES & SORTIES DE RESIDENCE
  

Des rendez-vous proposés les jeudis en fin de journée à la Fabrique Chantenay-Bellevue et les autres jours pour la Fabrique Dervallières-Zola pour découvrir le travail des artistes en résidence et leurs projets en cours.
Les Jeudi(s) de la Fabrique et les sorties de résidence s’adressent aux habitants des différents quartiers de Nantes ou d’ailleurs. Ils proposent ainsi, à travers l’échange et la rencontre, de découvrir le processus créatif et l’expérimentation artistique. C’est aussi l’occasion pour les artistes de montrer leur travail, d’avoir un premier regard du public et de présenter leurs projets à des professionnels.
Chaque artiste choisit la forme de la rencontre (discussion, extraits du spectacle…) à l’issue de sa résidence. 

Vous pouvez voir ci-dessous toutes les ouvertures publiques à venir, et retrouver les anciens jeudi(s) des fabriques ici

  

  

FÉVRIER 2018

  

  

Lundi 19 février à 15h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

LANGUES... ET AUTRES POÉSIES CONTEMPORAINES

par Le Théâtre Clandestin 

Nous parlons, tous, nous parlons. Nous parlons non pas pour communiquer mais pour dire, dire des choses, raconter notre humanité, une parole qui construit notre être, chacun avec sa langue. 

Langues… et autres poésies contemporaines part d’une envie, une envie de partager des textes par la parole, de partager la découverte de la poésie contemporaine ; d’éveiller la curiosité sur les écritures, les poètes d’aujourd’hui qui nous parlent, nous parlent de l’homme d’aujourd’hui, de l’homme éclaté, dans un monde en éclatement, rempli de petites histoires, de petits trous. Voilà, avec la poésie, faire un portrait de lacunes dans des langues subjectives, dans un voyage avec les poètes d'aujourd'hui. Oui, des poètes qui habitent leurs langues, ne la subissent plus, sortent de la communication pour nous parler, nous partager leurs révolutions intérieures pour s’approcher de leur humanité. 

Comédien, metteur en scène : Thomas Trelohan
Violoncelliste : Louis Fatus
Direction d’acteur : Laura Flathaut
Ce spectacle fait partie de la “Sélection Printemps des poètes”. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 22 février à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

DE LA CAVE AU GRENIER

par Lucane 

De la cave au grenier est une pièce chorégraphique à quatre mains pour deux interprètes et un musicien. C'est l'élaboration en direct d'une scénographie, d'une création sonore, d'un partage collaboratif avec le spectateur. C'est la mise en corps d'une oeuvre pré - existante, c'est un folklore qui s'invente, c'est drôle et poétique, sombre et illuminé. Cela se regarde, se goûte, se danse et se chante peut-être. C'est toi, c'est moi, c'est bien comme à la maison. 

Créée en 2015, l’association LUCANE, cofondée par Aëla Labbé, danseuse-photographe, et Stéphane Imbert, danseur-sculpteur, a pour objet la création et la diffusion d’oeuvres artistiques pluridisciplinaires mêlant l’art visuel à l’art vivant sous des formes d’expositions, de performances et d’installations. 

La mise en jeu de leurs qualités de danseurs, de photographe et de sculpteur est le levier des propositions de LUCANE. Partager des instants de proximité nous permet de proposer une autre relation Acteur / Spectateur. LUCANE souhaite, dans l’instant, s’inspirer des lieux, des espaces, des contextes et inventer à leur contact. 

Ce projet s'inscrit dans le cadre de la Coopération Nantes-Rennes-Brest entre les Fabriques de Nantes, Au bout du Plongeoir (Rennes Métropole) et la Chapelle Dérézo (Brest). Cette coopération invite à un itinéraire d'artiste(s), programme de soutien, d'accompagnement et d'accueil d'équipes artistiques dans le cadre de résidences croisées entre les trois villes. 

LUCANE
Direction Artistique : LUCANE
Interprétation : Aëla Labbé, Stéphane Imbert
Son : Mathias Delplanque
Lumière : Françoise Michel
Costumes : Micha Deridder
Scénographie : Stéphane Imbert, Xavier Hervouët
Accompagnement : Dominique Orvoine 
Coproductions (en cours) : T-U Nantes 
Production déléguée : Plateforme Météores
Soutiens : Coopération Nantes-Rennes-Brest pour un itinéraire d'artiste(s), Aide à la création de la Ville de Nantes. 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

Jeudi 1er mars à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

DEL PINO

Del Pino est comédien de formation. Del Pino a son univers ; un univers bien à lui qu'il installe pleinement par le biais de ses propres chansons. 

Dès 2006, accompagné de Thierry Joseph et de Morvan Prat, il écume les cafés-concerts, les tremplins et les salles, et embarque le public.En 2017, après deux années d'écriture, il demande à Niobé de réaliser Huit heures pile, album fiévreux et malicieux.Portées par une interprétation délicate, des orchestrations électro-acoustiques méticuleuses, les chansons sont autant de courts-métrages dramatiques, de portraits fantastiques, de contemplation métaphysiques, où l'humain est au centre.Sur scène, accompagné de Niobé et Quentin Juillard à l'acoustique, et de Tom Niobé à l'électro, del Pino s'amuse à rendre poreuses les frontières entre le concert et la performance.Il se laisse traverser par la musique, par les mots et leurs charges, au gré de transitions scéniques improbables. 

Del Pino 

  

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Vendredi 2 mars à 11h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

MASCUS

par Maxime Bonnin 

Mascus est un travail de recherche qui invite à repenser la question de la domination masculine et des représentations du corps masculin. 

Par un jeu de postures, d'attitudes et de prise d'espace et de parole, les interprètes questionnent les codes et les règles de genre pour bousculer nos certitudes et nos jugements. 

Mêlant danse et théâtre, ce projet est à découvrir ce projet lors d'une ouverture de travail en cours. 

Création : Maxime Bonnin
Avec : Arnaud Ménard, Marion Parpirolles, Alice Tremblay
Lumières : Vincent Chrétien
Production déléguée : Kraken 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Jeudi 8 mars à 18h30 Vendredi 9 mars à 11h
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

PARADIS, BORDEL !

par la Cie Zustopique 

« L'échec est une invention de l'homme contre l'homme, le seul vrai échec c'est l'histoire qui se répète en accélérée, et le deuxième c'est la réussite qu'on nous impose. »
Paradis, Bordel !  

Une question subsiste : La réussite est-elle amicale, familiale, professionnelle, esthétique, culinaire … , peut-on tout réussir, peut-on tous réussir, la réussite doit-elle être partagée, peut-on réussir seul, doit-on réussir seul, est-elle ponctuelle, est-elle juste, l’échec est-il une perte, peut-on aimer l’échec, peut-on s’aimer dans l’échec, quand est-ce qu’on sait si on a réussi ou échoué ? 

Paradis, Bordel ! nous raconte Homère, Dorothée et le Môme. Homère, agité par ses rêves, trébuche en permanence sur la réalité. Le môme a l'espoir neuf, mais seul il tétanise. Dorothée était courageuse, belle et entreprenante, mais le sort lui a joué quelques tours. Tout pourrait se répéter inlassablement, mais voilà aujourd’hui est un jour nouveau : tout redevient possible ! 

Le mot "échec" porte en lui un arrêt, une petite mort. Or l’échec est nécessaire, parfois plus qu’un succès. Nous vivons à l’époque de modèles standards. Or, nous sommes tous différents, injustement différents : de naissance, de capacité, de parcours. Aussi il nous semble juste d’envisager l’échec comme une réussite. 

C'est ce que la Cie Zustopique tentera de nous démontrer lors d'un Jeudi de la Fabrique ! 

  

Cie Zustopique
Mise en scène : Emmanuel Siret-Griffon
Avec : Elodie Retière-Henry, Daniel Collados et Mickaël Freslon
Lumière : Azéline Cornut 

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

  

  

Vendredi 23 mars à 18h30
Fabrique Bellevue-Chantenay

30 place Jean Macé, Nantes 

MOJA

  

  

La musique de MOJA est un voyage introspectif et conscient à travers un reggae roots et percutant.
Dans un univers très masculin, la voix douce et puissante de sa charismatique chanteuse Mamatya délivre un message profond, appelant à l’introspection et à l’éveil des consciences. MOJA s’est construit une réelle identité avec un reggae moderne empreint de soul et de dub. 

MOJA s’est formé en 2013 suite à la rencontre de 5 musiciens et d’une chanteuse, tous amoureux de reggae. C’est dans cette musique riche aux influences multiples que le groupe puise son inspiration et forge son identité. Aves des textes inspirés, la musique de MOJA invite le public à une méditation positive et collective. 

Sur la scène de l’ancien Olympic, MOJA nous présentera en avant-première “ONE”, son premier album qui sortira le 6 avril, pour une expérience musicale vibrante ! 

MOJA
Voix et choeurs : Mamatya
Batterie : Simon Destor
Basse : Hervé Berlot
Percussions : Damien Luzeau
Clavier : Clément Mahé
Guitares : David Besselièvre et Gisèle Arch
Saxophone et clarinette : Camille Lourdin
Saxophone et flûte : Matthieu Rivaud   

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES 

Logo Nantes